Autour du Pôle-Nature

Nos visiteurs trouveront autour de La pierre de Crazannes de nombreux sites touristiques à découvrir sans hésitation. Voici notre sélection :

Château de Crazannes

Classé Monument Historique, le Château de Crazannes fut bâti au XIVe siècle en lieu et place d’un ancien château féodal. Son surnom de « Château du Chat Botté » remonte au XVIIe siècle, quand il fut la propriété de Jules Gouffier, comte de Caravaz. Un éminent personnage qui inspira Charles Perrault pour créer le Marquis de Carabas, Maître du Chat Botté dans son célèbre conte.

L’édifice, entièrement restauré et aménagé, se niche au cœur d’un parc de huit hectares. La chapelle romane, le donjon, les douves, le pigeonnier et le musée d’objets ruraux anciens contribuent au charme de cet environnement préservé.

+ d’infos : http://www.crazannes.com/

Château de Panloy

 Classé monument historique, le Château de Panloy fut bâti de style Renaissance vers les années 1600. Le pigeonnier est daté de 1620. Le château fut reconstruit en 1760 dans le style Louis XV. En 1870, sont ajoutées des écuries et la galerie, les toits à la Mansart sont remplacés par les toits actuels.

Depuis 1785, le Château de Panloy appartient à la famille De Grailly. C’est ainsi qu’il a pu conserver tout son mobilier d’époque et de nombreux objets de style, témoins de la vie d’antan.

 + d’infos : http://panloy.com/

Château de La Roche Courbon

Bâti au XVe siècle au cœur d’une forêt millénaire, le château fut transformé en demeure d’agrément au XVIIe siècle par le marquis de Courbon. Le majestueux château Renaissance, toujours habité, est entièrement meublé et entouré de superbes jardins à la française (classés). Aménagés sur un terrain marécageux, ils ont la particularité d’avoir été agencés sur … pilotis !

C’est aussi un site archéologique majeur avec grottes préhistoriques, vestiges d’un village gallo-romain et même une nécropole mérovingienne…

+ d’infos : https://larochecourbon.fr/

Les Lapidiales

L’idée de ce site unique en France revient à Alain Tenenbaum, sculpteur souhaitant « créer un espace d’art en perpétuelle évolution où des sculpteurs de tous pays, au fil des décennies, travailleront à l’œuvre commune qui témoignera devant les générations futures de leur état d’hommes dans leur époque ».

Ce site est un musée à ciel ouvert, en accès libre et gratuit, dans la carrière des Chabossières, à Port d’Envaux.

Les sculptures, qui donnent vie aux parois calcaires, sont regroupées par thème : « Le monument aux morts pour rien », « De l’abyme à l’azur », « Dans le ventre du monde », « Terre, planète, vie », « L’imaginaire du fleuve ».

+ d’infos : http://www.lapidiales.org/

Les commentaires sont fermés